Méthodes de lecture à  vue

Lecture à vue, guitare, sight reading, méthodes de lecture

Etude comparative de différentes méthodes dédiées à  l’apprentissage de la lecture de notes à  la guitare

A) Comparaison de différentes méthodes

Bien que les ouvrages cités ne soient pas spécialement récents, les différentes approches qui y sont développées restent totalement d’actualité.

1. Howard Roberts « Guitar manual sight reading » (pour niveau intermédiaire à avancé)

En anglais.

Points forts/
L’auteur est un guitariste reconnu mondialement, on suppose qu’il sait ce qu’il raconte.
Aborde clairement divers aspects du rythme.
Graphiques du manche assez clairs (pourrait être cependant améliorés).
Une même phrase simple est transposée dans 10 tonalités, ce qui permet de s’habituer aux altérations à la clé.
Symboles clairs en général sur le plan graphique.
Lexique des symboles en fin de livre (accents, articulation…).
Pas trop de pages, 64 en tout. Psychologiquement on se dit qu’on va arriver au bout sans trop de difficultés.
Approche verticale et horizontale de la lecture.
Exercices de créativité (écrire des exemples).
Exploite 6 doigtés de la gamme majeure, en dessins, en notes et doigtés.
Le travail de mémoire rend la méthode particuliérement active.
Chapitre sur les notes difficiles : graves et aigues.
Révision régulière des concepts abordés.

Points faibles/
L’idée d’apprendre les notes par coeur rend la méthode inaccessible à un débutant.
Lecture en accords peu abordée.
Pas vraiment de travail sur les positions.
Tempo indiqué uniquement au début.

Mon avis : très bonne méthode, incontournable!

2. Leavitt « Melodic Rhythms for guitar » (pour niveau avancé)

En anglais.

Points forts/
Travail systématique sur les patterns rythmiques et le main droite associée.
Très peu de blabla, méthode « droit au but ».
70 pages en tout, au plus une colline et pas une montagne.
Accords chiffrés au dessus de la mélodie, comme dans un standard.
Tout est ternaire à priori, donc très adapté au jazz.

Points faibles/
Inaccessible à un débutant.
Tout est du même niveau, ce n’est pas progressif.
Pas de notion de position vraiment développée.
Tout est monophonique.

Mon avis : incontournable à partir d’un certain niveau.

3. Leigh Powers « Sightreading on guitar » (pour niveau débutant +)

En anglais.

Points forts/
Progressif.
Approche rythmique bien présentée et commençant à zéro.
Mélodies en positon à jouer sans rythme afin de se familiariser avec l’emplacement des notes.
Les conseils pratiques en début d’ouvrage semblent judicieux.
Conseils sur comment taper du pied, le lien avec la main droite (aller retour), et comment compter tout haut.
Graphique avec les accords de base.
Montre les notes en 1ère position corde après corde, avec des lectures associées.
Lorsque de nouvelles choses rythmiques sont présentées, les lectures se font sur une seule note ce qui est plus accessible.
Quelques conseils techniques au niveau main gauche.
Aborde les symboles principaux de structure au fur et à mesure.
Exercices sur les arpèges (quoique peu présents).

Points faibles/
Un peu trop consistant, 96 pages.
Les dessins du manche sont trop petits.
Les accords sont très peu développés.
Exercices d’écriture très peu présents (créativité).
Progresse trop vite à mon sens.
Il n’y a pas assez de lectures pour illustrer les concepts, ça avance trop vite.
Pas d’accords écrits en note, tout est monophonique.

Mon avis : très bonne méthode, mais pas la meilleure!

4. David Chesky « Contemporary jazz/rock rhythms » (pour niveau moyen à avancé)

En anglais.

Points forts/
60 pages en tout.
Rythmes binaires et ternaires.
Technique basée sur l’aller retour.
De nouveau pas de blabla, droit au but.

Points faibles/
Inaccessible pour un débutant.
Pas de dimension de créativité.
Pas bien structuré, pas vraiment de progression.
Pas de notion de position.
Il y a des fautes.
Le graphisme des notes et des silences n’est pas toujours clair.

Mon avis : franchement contournable, il y a mieux!

5. William G.Leavitt « Advanced reading studies for guitar » (pour niveau avancé)

En anglais.

Points forts/
Approche très claire, très cohérente et systématique.
Basé sur les positions de I à XII.
Lecture d’accords systématique et modulations en cours de morceau.
En deux volumes de 112 et 108 pages, c’est du costaud.

Points faibles/
Inaccessible à un débutant.
Pas du tout progressif vu que des lectures dans certaines tonalités difficiles en
jouxtent d’autres dans des tonalités plus simples (une conséquence de l’approche développée).
Pas de dessins, les positions sont présentées en notes.
Souvent difficile techniquement.

Mon avis : méthode incontournable!

6. Stephen Dodgson & Hector Quine « Progressive reading forn guitar » (pour niveau débutant +)

Traduit en plusieurs langues mais pas en français.

Points forts/
Progressif en 2 volumes.
Positions I à IX, donc assez complet.
Polyphonique (la seule de mon recensement).
Respectivement 40 et 13 pages, le sentiment d’avancer est à priori évident à ressentir.

Points faibles/
Les exemples dans une même position pourraient être plus longs.
Pas de dessin, peu de doigtés notés.
Il n’y a quasi que des notes, peu de symboles.

Mon avis : très bonne méthode!

7. Brent Block « Sight melodies 1 » (pour niveau débutant +)

En anglais.

Points forts/
56 pages, donc sentiment clair de progression.
Je trouve même que celle ci est idéale.
Une seule lecture peut être lue en plusieurs positions (précis?ées au bas de chaque page).
Les lectures sont assez courtes, on en fait donc assez vite le tour, ça ne demande pas trop d’énergie.
Les tempo « goal » sont indiqués, ainsi que le style du morceau.
Accords chiffrés au dessus de chaque lecture.
Beaucoup de lectures sans rien à la clé.
Maximum 3# ou 2b à la clé.
Symboles de structures de base présentés au fur et à mesure.

Points faibles/
Je trouve qu’avec des dessins des doigtés et les notes en positions, la méthode sera parfaite!
Pas d’exercices de créativité (écriture).
Peu de points faibles à mon sens à part ça.

Mon avis : la meilleure approche pour la lecture monophonique!

8. Don Sterling & William Leavitt « Guitar ensemble workbook sight reading 1 » (pour niveau débutant)

En anglais.

Points forts/
Commence au niveau zéro.
Les notes, les rythmes, les symboles de structures sont abordés au fur et à mesure.
Méthode très progressive.
59 pages en tout.
Comporte aussi des duos.
Lectures uniquement monophoniques.

Points faibles/
Pas d’approche harmonique ou polyphonique.

Mon avis : la meilleure méthode pour débutant!

B) Ma progression idéale

1. Lecture monophonique

N°8, n°7, n°1 et n°5.

2. Lecture polyphonique

N°6.

Dans tous les cas, le « solfège du pauvre » doit être appliqué (à voir dans un prochain article).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.