Accords et désaccords

Tétrades, triades, accords, jazz, harmonie

Comment construire des accords avec les notes de la gamme majeure, quels sont-ils?

 

IV. Harmonisation de la gamme majeure

Lors des sessions précédentes, nous avons appris quel était le contenu de la gamme majeure en terme de tons et de demi-tons.
Ensuite, nous avons vu quelles étaient les 4 catégories de triades couramment rencontrées.

Aujourd’hui, nous allons voir comment construire des accords en utilisant les notes de la gamme majeure. C’est ce qu’on appelle l’harmonisation de la gamme majeure.

Petit rappel

1. L’accord  

De manière classique, on le définit comme un ensemble de notes pouvant être ramené à une superposition de tierces.

Il est toutefois d’usage de parler d’accord pour tout ensemble de notes jouées simultanément.

a) Densité harmonique d’un accord

Elle est en relation directe avec le nombre de notes qu’il contient.

On peut classer les différents accords par ordre de densité.

b) Les qualités d’accords

Majeur, mineur, diminué, augmenté…

Les accords qui comportent les mêmes intervalles ont une parenté de sonorité, on les regroupe en qualités d’accords.

A ces dernières correspondent certaines qualités auditives, des impressions allant du repos, de la conclusion, au mouvement, à l’instabilité…

2. Harmonisation de la gamme majeure

Chaque degré de cette dernière va servir de tonique, de fondamentale, de basse, à une série d’accords.

a) Les triades

Le processus consiste à empiler deux tierces successives sur chacun des degrés représentés par les chiffres romains. Passer une note sur deux en respectant l’ordre des notes de la gamme mène au même résultat.

De cette façon, nous obtenons tout d’abord une série de triades. Plus précisément, trois qualités distinctes font leur apparition : majeure, mineure et diminuée.

b) Les tétrades

Si j’ajoute une tierce au-dessus de la note supérieure de chaque triade, j’obtiens alors des accords à quatre sons, encore appelées tétrades.

Quatre qualités font alors leur apparition : majeur 7, 7ème (de dominante), mineur 7, mineur7b5 (demi-diminué).

Lien vers le fichier PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.